Tout savoir sur le visa pour partir au Canada

Pour affaire, étude, ou tourisme, pour partir au Canada, un visa ou une autorisation de voyage électronique ou AVE est nécessaire. Qu’en est-il de votre cas ? Dans cet article, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le visa pour partir au Canada.

Les différents Visa pour le Canada

Visa de séjour temporaire

La catégorie de visa dépend de la nationalité et de la durée du séjour souhaitée :

Visa Visiteur

Le visa Canada st une autorisation permettant d’entrer et de séjourner sur le sol canadien selon une durée de séjour autorisée. Le visa canadien se décline en deux types :

  • Le visa électronique ou autorisation AVE ou ETA. C’est pour les ressortissants européens. Ils sont autorisés de séjours jusqu’à 6 mois.
  • Le visa sur passeport. C’est destiné aux titulaires de passeports non européens, mais aussi destiné aux Européens qui veulent bénéficier d’une autorisation de séjour supérieure à 6 mois.

Pour avoir plus de détails sur les démarches pour le visa sur le passeport, informez-vous auprès de l’organisme VFS sans intermédiaire possible sur le site www.vfsglobal.ca.

Pour les non européens ou les expatriés

Les passeports non européens, ou sont citoyens européens souhaitant séjourner plus de six mois, ne sont pas éligible à l’AVE. C’est pourquoi il est nécessaire de faire une demande de visa classique auprès de l’ambassade et du centre VFS

Autorisation de Voyage électronique AVE pour les Européens

Il n’est pas nécessaire de faire une demande de visa de visiteur papier pour un séjour inférieur à 6 mois. Par contre, il faut une Autorisation de Voyage électronique (AVE) ou Electronic Travel Autorisation (ETA). Cette obligation est apparue depuis fin 2016. Cette autorisation peut s’obtenir sur le site officiel du gouvernement canadien.

L’AVE est lié de manière électronique au passeport et sa validité est de 5 ans, pour plusieurs séjours de 6 mois maximum. Elle est valable pour du tourisme, une mission professionnelle, ou des visites familiales, sur une durée de six mois après la date d’arrivée. Et, même les enfants sont soumis à cette obligation de faire un visa électronique ou AVE

Dans le cas d’un renouvellement de passeport avant sa date d’expiration, une demande doit être faite pour avoir une nouvelle.

Remarques :

  • Arrivée par avion : il faut avoir une AVE qu’importe le temps de passage sur le territoire.
  • Arrivée par train, bateau ou voiture : l’AVE n’est pas utile dans le cas où vous faites partie des ressortissants exemptés de visa touristique. En fait, c’est l’exemption de visa touriste qui vous libère cette formalité.
  • L’AVE/ETA permet aux citoyens européens de se rendre au Canada pour une visite commerciale ou professionnelle si la durée du séjour n’excède pas les six mois.
  • Les travailleurs avec un revenu canadien doivent faire une demande et obtenir un permis travail. Pour cela, ses données biométriques sont à fournir

Permis d’étude

Pour étudier au Canada, il faut avoir un accord préalable de l’immigration canadienne et obtenir un permis d’études. Pour cela, il faut avoir plusieurs pièces :

  • 1 lettre d’acceptation d’un établissement d’enseignement désigné (EED). C’est une lettre d’invitation de l’école envoie au demandeur. L’immigration canadienne a besoin de l’original ou la photocopie scannée de cette lettre d’intention lors de la demande de permis.
  • 1 passeport en cours de validité, ou autres documents de voyage valide, à scanner.
  • 1 preuve de moyens de subsistance qui couvrent les dépenses du demandeur et celles de sa famille.
  • Cette demande de permis études est faisable sur internet sur le site https://www.canada.ca/. La demande doit être suivie d’un enregistrement des données biométriques du demandeur :
  • Empreintes digitales et
  • Photo d’identité biométrique.
  • Il arrive qu’un examen médical soit nécessaire afin de pouvoir être autorisé à étudier au Canada.

Remarque :

Ne pas confondre la détention d’un permis d’études avec l’obtention d’un visa d’études.

Permis de travail

Pour le permis de travail, il y a :

Expatriation ou de séjour supérieur à 6 mois

Travailler au Canada nécessite généralement un permis. Il y a différents types de permis :

  • Ouvert : Autorisation de travail pour tous les employeurs (un ou plusieurs). Ce permis est demandé généralement sur place (au Canada). C’est parfait pour une personne détenant une autorisation AVE/ETA.
  • Lié à un employeur spécifique : Autorisation de travail pour un employeur nominatif, une période donnée, à un endroit déterminé. Ce permis est demandé généralement au départ.

Bref, le permis de travail peut se faire dans le pays du demandeur ou au Canada auprès des agents locaux. Mais pour de plus amples informations, il est mieux de se renseigner sur le site de l’immigration canadienne.

La prolongation de permis nécessite la présentation d’une demande au moins 30 jours avant l’expiration du permis.

Remarque :

Le permis canadien n’équivaut pas à un visa de travail. Lors de l’obtention du permis, il est indispensable de demander un visa.

 

Les travailleurs agricoles

Le permis des travailleurs agricoles saisonniers s’obtient suite à une demande spécifique. Dans le cas d’une embauche dans le cadre du Programme des travailleurs agricoles saisonniers (PTAS), il est possible pour le travailleur d’œuvrer pour tous les employeurs liés à ce programme.

Par conséquent, dès que les données biométriques ont été enregistrées et le permis délivré avec le PTAS, le travailleur peut intégrer n’importe quelle ferme ou exploitation agricole.

Programme vacances travail

Le permis vacances-travail (PVT) est consacré aux jeunes de 18 à 35 ans qui prévoient de partir au Canada pour vacances et pour le travail. Il est valide pour une durée de 12 mois (1 an). Pour l’obtenir, il faut s’inscrire sur le site officiel des PVT, puis gagner à un tirage au sort.

Le possesseur de ce permis peut travailler au Canada avec n’importe quel employeur du PVT. Toutefois, quelques professions réglementées requièrent le statut de résident permanent qui n’est pas le cas avec le PVT (résident temporaire).

Permis de séjour permanent

Le permis de séjour permanent donne à un citoyen étranger d’avoir un statut de résident permanent en immigrant au Canada. Il n’est pas encore de citoyenneté canadienne. le statut de résident se définit par l’obtention d’une carte de résident permanent (RP) ou du titre de voyage pour résident permanent (TVRP)

Pour être éligible, le résident permanent doit passer au minimum 760 jours au Canada. La demande se fait par la voie du dispositif d’entrée express. La carte de résidence possède une validité de 5 ans.

Pourquoi mon Visa pour le Canada est refusé ?

Généralement, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) octroie aux candidats une lettre disant les motifs du refus de leur demande. À titre indicatif, voici quelques exemples de raisons de refus d’une demande de visa pour le Canada :

  • Capacité insuffisante à se soutenir financièrement les études du candidat au Canada ;
  • Échouer à l’évaluation médicale (si requise) ;
  • Ne pas convaincre l’agent d’immigration sur l’intention primaire du candidat au fait de venir au Canada ;
  • Ne pas convaincre l’agent d’immigration sur le fait de quitter le territoire canadien dès que leurs activités (études, travail, vacance, etc.) seront complétées.
  • Etc…

Après le candidat a deux possibilités selon le raisonnement derrière le refus :

  • Considération des raisons du refus et établissement d’une nouvelle demande ;
  • Consultation d’un avocat afin d’avoir de l’aide afin sur la soumission d’une demande officielle pour une révision de la décision.
Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire
Vivez les meilleures activités sportives à sensations fortes !

Nous faisons la promotion de notre centre sportif comme le meilleur moyen d’obtenir des émotions positives aux multiples bienfaits pour la santé. C’est bon pour votre cœur, vos os et votre esprit !