Road trip en croatie, itinéraire et budget à prévoir

Quel est le meilleur itinéraire pour un road trip de 7-10 ou 15 jours en Croatie ?

Les touristes qui se rendent en Croatie par la route atterrissent à Dubrovnik, dans le sud. Ils remontent ensuite toute la côte dalmate vers le nord pour prendre un avion à Zadar, Pula, Zagreb ou Zagreb (ou Split si vous êtes vraiment pressé). Cela permet de faire un aller-retour plus court (624 km sont entre Dubrovnik et Rovinj).

Les aéroports à partir desquels vous arrivez ou partez de Croatie vont dicter votre itinéraire. Voici quelques idées pour vous aider à planifier votre voyage ou votre séjour. Informations : Bien qu’il y ait moins de touristes dans le nord, les plages sont plus belles dans le sud.

Itinéraire de 7 jours: En une semaine, vous n’aurez pas assez de temps pour voir l’ensemble du pays. Vous devrez vous concentrer sur la partie nord (Istrie – îles de la Dalmatie du Nord – lacs de Plitvice) ou la partie sud (Dubrovnik, îles de la Dalmatie du Sud – Split). Vous pouvez également remplacer Split par Trogir et Sibenik si vous n’aimez pas les foules. Vous pouvez aussi choisir de voyager du centre du pays vers les lacs de Plitvice en faisant une boucle.

Itinéraire pour 10 jours: C’est le temps minimum pour traverser le pays (de Dubrovnik, Istrie) mais ce sera assez « rapide » car nous n’aurons pas le temps de passer plus d’une journée sur chaque site. Pour éviter de perdre trop de temps sur les trajets en ferry, il sera important de choisir les îles que vous visiterez. Vous pouvez choisir de rouler moins ou de prendre votre temps, et de rester plusieurs jours au même endroit.

  • Exemple d’un circuit de 10 jours en Croatie : Dubrovnik (ou île de Hvar) – Split – Trogir – Sibenik. – Plitvice.

Un itinéraire de 14-15 jours et 2 semaines est la durée idéale pour un roadtrip en Croatie. Vous aurez suffisamment de temps pour parcourir toute la côte croate, de Dubrovnik à Rovinj, en passant par les lacs de Plitvice et le parc de Krka. Vous pouvez ajouter quelques îles à votre itinéraire, en plus des sites principaux.

Quel budget faut-il prévoir pour un road trip en Croatie ?

En raison des nombreuses variables en jeu, il est difficile d’estimer un budget pour un road trip en Croatie. Tout dépend de votre style de vie, du type d’hébergement que vous choisissez, du moyen de transport que vous choisissez et, surtout, de la saison à laquelle vous voyagez en Croatie. La haute saison (juillet à août) est la plus chère. Toutefois, les prix peuvent baisser considérablement en basse saison (surtout d’octobre à mai).

La Croatie n’est pas encore membre de la zone euro. La devise est la Kuna (Kn) ou HRK. Le taux de change pour septembre 2021 était de 1 EUR = 7,5Kn. Pour vous faciliter la tâche, j’ai indiqué les prix en euros.

Budget transport

Nous avons décidé de voyager avec notre propre véhicule depuis la France. Nous sommes situés sur la Côte d’Azur, qui se trouve à seulement 822 km de Rovinj et de Nice). C’était l’option la plus rentable et la plus pratique pour nous. Cela représente une économie de 50 % par rapport à l’option vol + location de voiture.

Voici une simulation que j’ai créée 6 mois à l’avance pour un voyage en juin en utilisant les comparateurs Skyscanner pour réserver les billets d’avion et AutoEurope pour louer une voiture (ce sont les sites que j’utilise tous les jours).

  • Billet d’avion France-Croatie: A partir de 120 EUR un billet aller-retour Paris-Dubrovnik, et 170EUR un billet Paris-Dubrovnik – Pula – Paris qui vous permet de revenir au point de départ.
  • Location de voiture en Croatie à partir de 260 EUR par semaine et 470EUR pour 2 semaines. Prise en charge à Dubrovnik, retour à Pula (dans le nord de l’Istrie). Cela évite de devoir faire une boucle.
  • Voyage avec un véhicule personnel (dans ce cas, le trajet Nice-Rovinj et retour). 300 EUR (150 EUR par personne), péages et essence compris. La vignette autoroutière en Slovénie est de 15 EUR pour un mois.
  • Prix de l’essence en Croatie: Comme en France, les prix peuvent changer radicalement en fonction des conditions économiques, mais le prix général du litre d’essence en Croatie est environ 10 % inférieur à celui de la France.

Le stationnement dans les villes touristiques croates n’est pas gratuit. Les parcmètres facturent 10-15Kn (ou 2,30-2 EUR) par heure. Je n’étais pas au courant qu’il y avait des contrôles, surtout lors de notre voyage en septembre. J’avoue aussi que nous n’avons pas payé le parking toutes les heures.

Les tarifs des ferries pour rejoindre les îles varient en fonction de la date de votre voyage et du véhicule que vous utilisez. Pour 2 personnes et une voiture, le coût pour se rendre à Rab, qui n’est qu’à 15 minutes de la côte, était de 34 EUR.

Budget hébergement

La majorité des logements en Croatie sont des appartements à louer ou des chambres d’hôtes. Il y a très peu d’hôtels. Comme il existe un large éventail d’options, les prix sont très raisonnables (surtout en plein été). Beaucoup proposent des séjours chez l’habitant. Le prix moyen d ‘un appartement est de 40 EUR par nuit, mais les prix peuvent augmenter si vous voyagez en juillet ou en août. Un maitre-mot est de réserver tôt dans ce cas.

Notre budget hébergement est de 704 EUR pour 12 jours/11 nuits, soit une moyenne de 64 EUR par lit.

Budget repas

Pendant notre voyage en Croatie, nous n’avons que très rarement mangé au restaurant. Le midi, c’était le sandwich, et les soirées étaient consacrées à cuisiner dans nos appartements. Les cuisines sont très bien équipées. Les prix varient en fonction du standing du restaurant et de la ville. Il est plus cher dans les petits villages que dans les villes touristiques. J’ai trouvé que les prix des restaurants en étaient à peu près les mêmes qu’en France, bien que la bière soit généralement moins chère.

C’est dans la région de l’Istrie, au nord du pays, que nous avons le mieux mangé. C’est également là que se trouve la région des truffes, qui est un bastion de l’influence italienne. Nous avons dégusté des plats délicieux dans les auberges des zones rurales à des prix très abordables. Il est beaucoup plus difficile d’en trouver dans les villes touristiques.

Les prix des supermarchés en Croatie sont nettement inférieurs à ceux pratiqués en France. Pour vous donner un exemple, le salaire brut moyen en Croatie est de 1 277 EUR contre 2 988 EUR en France. C’est la dépense la plus coûteuse sur laquelle vous pouvez faire des économies, même si vous ne souhaitez pas cuisiner ou faire la vaisselle pendant vos vacances.

Budget des visites

Si vous prévoyez de faire de nombreuses excursions, votre budget pour la Croatie peut gonfler. Les prix sont assez élevés, surtout si l’on considère le coût de la vie dans la région. Nous avons été satisfaits des activités proposées et de la plage publique. Voici la répartition des coûts de nos visites :

  • Entrée au parc national de Krka – 26,5 EUR par adulte
  • Entrée au parc des lacs de Plitvice – 33 EUR par adulte
  • Entrée des églises et des forteresses : 24,6 EUR/personne

Il existe de nombreuses plages privées qui proposent des chaises longues ou des parasols à louer en Croatie. Les tarifs des chaises longues et des parasols sont d’environ 6,5 EUR par jour sur les plages du nord. Il peut aller jusqu’à 20 EUR par jour dans le sud, comme dans la zone touristique de Split.

Informations pour l’organisation d’un road trip croate

Quelle est la meilleure période pour visiter la Croatie ?

La Croatie est un pays qui peut être visité toute l’année grâce à son climat méditerranéen. Cependant, la meilleure période pour visiter la Croatie se situe entre mai et septembre . C’est à ce moment-là que vous pouvez profiter du soleil et des eaux chaudes pour la baignade (bien que nous ayons été plus froids que sur la Côte d’Azur). La Croatie est une destination touristique populaire en été, lorsque des millions de touristes visitent ses plages. Je vous recommande d ‘éviter les mois de juillet et août pour une expérience plus paisible (et moins chère !). séjour.

Les propriétaires de voitures slovènes sont les bienvenus pour voyager avec leur véhicule.

Pour vous rendre en Croatie depuis la France, vous devrez passer par la Slovénie si vous venez de France avec votre véhicule. Les péages ne sont pas obligatoires sur les autoroutes slovènes. Vous devez acheter une vignette aux stations-service frontalières. Il existe trois durées différentes : une semaine (15 EUR), un mois (30 EUR) ou un an (110 EUR).

N’essayez pas d’échapper à la vignette. Il y a des contrôles et des amendes élevées. (J’en parle dans cet article sur la Slovénie). Vous pouvez également quitter l’autoroute après Trieste (Italie), et prendre les routes secondaires jusqu’à la frontière croate. C’est un peu plus difficile, mais c’est totalement gratuit.

Un conseil pour économiser de l’argent : Si vous devez faire le plein d’essence pendant votre voyage, la Slovénie est la meilleure option. Les prix sont environ 0,40 EUR par litre de moins qu’en Italie. Le SP95 coûtait 1,27 EUR/L en Slovénie lors de notre voyage en Croatie en septembre 2021.

Bien qu’il n’y ait pas de contrôles à la frontière Slovénie/Croatie, il semble qu’ils ne soient pas systématiques. Cependant, dans les deux sens, on nous a demandé une pièce d’identité (cela pourrait être dû au fait que nous passions avec un véhicule français). En revanche, il n’y a pas eu de contrôle du passeport santé. Cet article a été écrit en septembre 2021, pendant la période du Covid.

Où puis-je changer mon argent en Croatie ?

En traversant la frontière en voiture, vous rencontrerez de nombreux bureaux de change qui sont situés le long de la route entre la Slovénie et la Croatie. Ne changez PAS vos euros à la frontière car le taux est extrêmement défavorable. Vous trouverez de nombreux bureaux de change dans les villes touristiques telles que Rovinj ou Porec une fois que vous aurez atteint l’Istrie. Ces bureaux proposent des taux très attractifs.

Il est possible de retirer des kuna dans les distributeurs automatiques de billets qui sont facilement accessibles. La Croatie ne faisant pas partie de la zone euro, vérifiez auprès de votre banque s’il y a des frais pour les retraits ou les paiements. Certains distributeurs automatiques de billets peuvent facturer des frais supplémentaires pour le retrait d’argent. Cela est indiqué sur la machine pendant la transaction.

Il est possible que les magasins pratiquent le double affichage kuna/euro, mais cela est toujours à votre désavantage si le paiement est en euros.

Carte de notre road trip croate

Nous sommes arrivés à Nice avec notre voiture et avons dû organiser notre circuit. Nous avons choisi un itinéraire en boucle qui nous permettrait de revenir à notre point de départ. Contrairement à de nombreux voyageurs qui se rendent en Croatie par avion, nous n’avions pas la possibilité de rouler vers le sud pour revenir dans le pays (ou vice versa) contrairement à la plupart. Nous avions deux semaines de vacances devant nous et une côte croate de 630 km entre Dubrovnik et l’Istrie, nous avons donc décidé de nous concentrer sur la partie nord et centrale de la Croatie. C’est aussi la zone la plus touristique du pays, ce qui laisse présager un côté plus authentique.

Notre itinéraire en 6 étapes

  1. Visite de l’Istrie : 4 Jours (nuits près de Rovinj).
  2. Île de Rab : 4 Jours (nuits à Rab).
  3. Sibenik : 1 jour (nuit à Sibenik).
  4. Parc Krka : 1 jour (nuit à Sibenik)
  5. Trogir et la source Cetina : 1 Jour (nuit à Plitvice).
  6. Parc des lacs de Plitvice : 1 Jour

Détails de notre road trip de 12 jours en Croatie

Visite de l’Istrie – 4 jours

L’Istrie est une région située au nord-ouest de la Croatie, près de la frontière slovène. C’est tout naturellement que nous avons commencé notre road trip en Croatie par l’Istrie après être arrivés de France en voiture. Elle est connue pour ses villages médiévaux perchés, et sa gastronomie. Le symbole le plus marquant de la région est la truffe. C’est aussi l’endroit où nous avons le mieux mangé en Croatie en raison de sa proximité avec la cuisine italienne. L’Istrie a été sous contrôle italien pendant une longue période, du Moyen Âge à la République de Venise jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

Rovinj, le plus bel exemple d’architecture vénitienne, est un bel exemple du style vénitien. C’était notre site préféré et l’un des sites les plus importants à voir lors d’un road trip croate. Porec est l’autre ville de la côte, connue pour sa magnifique basilique euphrasienne, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Il est difficile de parler de l’Istrie sans évoquer ses merveilleux villages médiévaux, qui sont nichés dans la campagne et où l’on peut manger délicieusement. Je vous recommande Hum et Motovun, ainsi que Pazin, Groznjan et Labin. Bien que l’Istrie ne soit pas le meilleur endroit en Croatie pour profiter de la plage, Rabac , une station balnéaire sur la côte croate, possède de belles plages et une eau turquoise. Attendez d’être plus au sud ou sur une île de Dalmatie.

J’ai écrit un article sur l’Istrie, qui comprend des informations sur les meilleurs endroits à visiter et des conseils sur l’hébergement. Ces 4 jours nous ont fait parcourir plus de 300 km pour découvrir l’Istrie.

Istrie : Où loger

Il est préférable de trouver un hébergement au milieu de l’Istrie, à moins d’une heure de tous les sites touristiques. Je recommande Rovinj et ses environs (jusqu’à Porec), qui sont les plus jolies villes d’Istrie.

  • 36 EUR – Appartements Rajci. Ce studio de 23m2 est le moins cher de Rovinj. Il dispose d’une terrasse et d’une cuisine entièrement équipée. Parking sur place.
  • Apartments Branko, situé à 1 km de Rovinj (10 minutes de marche), cet appartement de 30 m2 est entièrement équipé pour cuisiner vos propres repas. Belle terrasse avec vue sur le jardin.
  • 70 EUR – Appartements Niko. Cet appartement situé au rez-de-chaussée dispose d’une grande terrasse et d’un jardin avec un jacuzzi. Il est entièrement équipé d’une grande salle de bains et se trouve à 2,4 km de la plage de Porec.
  • LUCIJA 2 – Cet appartement de 48 m2 peut accueillir 4 personnes et plaira aux grandes familles et aux couples ainsi qu’aux amis. La terrasse offre une vue pour un apéritif. C’est un endroit idéal pour explorer toute la région. Le parking est gratuit pour les véhicules privés.

L’île de Rab – 4 jours

Nous voulions passer quelques jours de plus sur une île pendant notre road trip à travers la Croatie. Il est difficile de choisir parmi les 1 244 îles de Croatie. Nous avons finalement choisi Rab, une île de l’archipel de Kvarner. En effet, l’île est plus petite et attire moins de touristes que les plus célèbres. Elle abrite également une belle cité médiévale (la ville de Rab) ainsi que des plages de sable fin qui sont assez rares en Croatie. Elle est facile à atteindre car il ne faut que 15 minutes en ferry depuis Stinica, le continent.

Nous avons adoré Rab, avec ses 4 clochers. C’est presque la seule ville de l’île. Cependant, elle est très agréable à visiter et offre des vues spectaculaires. Nous avons été déçus par le côté plage. Les grandes plages de sable au nord sont situées dans une baie peu profonde, ce qui rend la baignade difficile (sauf pour les enfants). Nous avons eu la chance de trouver une belle plage aux eaux turquoise dans la partie sud de l’île (Pudarica Beach).

Vous pouvez en savoir plus sur l’île de Rab dans l’article Que faire sur l’île de Rab. La distance entre Rovinj et l’île de Rab est de 210 km.

Où séjourner sur l’île de Rab

  • 48 EUR – Four Towers Apartments. Cet appartement de 15 m2 dispose d’un mur en pierres apparentes et d’un coin repas. Il bénéficie d’un emplacement central dans le centre historique de Rab et constitue la meilleure option pour un lieu de séjour bon marché dans la vieille ville.
  • 50 EUR – Appartements Rozic, un appartement de 35 m2 avec une cuisine entièrement équipée qui peut être utilisée pour cuisiner pendant un séjour sur l’île de Rab (le centre historique est facilement accessible à pied). Le parking est gratuit.
  • 53 EUR – APP Leo, un appartement de 35 m2 avec terrasse, doté de tout ce dont vous avez besoin pour passer un agréable séjour à Rab L’appartement dispose également d’un barbecue et d’une terrasse. Le stationnement est gratuit.
  • 70 EUR – Appartements Lumar, c’est l’appartement dans lequel nous avons séjourné pendant notre séjour. C’est la vue imprenable depuis la terrasse qui nous a attiré. L’appartement de 36 m2 avec kitchenette est tout neuf et dispose d’une place de parking. Une piscine est disponible en saison. Nous le recommandons à 100% !

Visiter Sibenik : 1 jour

Les voyageurs qui préfèrent se rendre à Split oublient Sibenik, qui se trouve sur la côte de la Dalmatie. La ville mérite pourtant d’être visitée lors d’un road trip croate. La première est qu’il y a moins de touristes qu’à Split. C’est particulièrement important quand on sait que les villes touristiques peuvent être bondées. Sibenik abrite une belle vieille ville médiévale construite en pierre et une cathédrale classée par l’UNESCO. Sibenik est une excellente option si vous recherchez un itinéraire qui sort davantage des sentiers battus.

Il faut une demi-journée pour visiter la vieille ville (nous comptons la journée entière, pas seulement le trajet), mais vous pouvez rester plus longtemps si vous souhaitez explorer les environs. Il existe de nombreuses options d’excursions. Vous trouverez plus d’informations dans l’article du blog sur Sibenik. Nous sommes tombés sur Pueblo Winnetou, un canyon sur la route entre Sibenik et l’île de Rab. (J’en parle dans l’article ci-dessus). La distance entre l’île de Rab et Sibenik est de 192km.

Sibenik : Où séjourner

  • 40 EUR – Jerry & Oli’s Apartments est un logement de 22m2 avec une petite cuisine. C’est l’un des endroits les plus abordables pour séjourner à Sibenik. Vous pouvez également disposer d’un appartement avec un balcon. Un parking public se trouve à proximité.
  • 65 EUR – Appartement Ana, situé légèrement en dehors de la vieille ville, mais à 400m de la plage de Banj. Cet appartement de 45 m² offre une vue sur la mer et est idéal pour un séjour de plusieurs nuits afin de découvrir Sibenik ou le parc Krka. Le parking est gratuit.
  • 70 EUR – L’Apartment Polic, un appartement de 33 m2 pouvant accueillir 3 personnes, est situé dans une petite maison près de la ville médiévale de Sibenik. Il est doté d’un lave-linge et d’un sèche-linge, ainsi que d’un barbecue. Un parking est disponible gratuitement.
  • 90 EUR – On the Rock Apartments, un bel appartement de 43 m2 offrant une vue sur la mer Adriatique. Il bénéficie d’un emplacement central à Sibenik, à proximité des lieux à visiter et des lieux de sortie.

Parc national de Krka : 1 jour

Le parc national de Krka, situé au nord de Sibenik, est le deuxième parc le plus populaire du pays. C’est un incontournable de tout road trip croate. Il est surtout connu pour les chutes d’eau de Skradinksi Buk. Cependant, il existe d’autres trésors au sein du parc que vous ne devez pas manquer. Il est préférable de louer une voiture pour explorer l’ensemble du parc. La vue depuis l’îlot Visovac et le monastère orthodoxe serbe de Krka sont deux des sites les plus importants.

Pour voir le parc dans toute sa gloire (y compris les 6 sites principaux), il faut compter une journée entière. Une heure suffit pour visiter les chutes d’eau de Skradinksi Buk. Pour tous les détails, je vous invite à consulter l’article sur la visite du parc national Krka. La boucle entre Sibenik et le parc est de 137 km.

Vous pouvez facilement visiter le parc national de Krka à la journée depuis Sibenik ou Trogir. Vous pouvez également opter pour un circuit organisé si vous n’avez pas de voiture.

Visite de Trogir : 0,5 jour

Vous pouvez facilement visiter la magnifique vieille ville de Trogir depuis Sibenik et Split. Vous serez plongé dans l’ère médiévale, entouré de bâtiments en pierre et de bâtiments de style roman ou Renaissance, une fois que vous aurez passé la porte de la vieille ville. Trogir est une petite île d’environ 1 km2. La visite ne prendra pas plus de 3 heures .

Vous pouvez prolonger votre séjour en visitant les îles et les plages voisines. En raison de sa situation centrale, Trogir est un excellent point de départ pour visiter Sibenik ou Split. Vous trouverez plus d’informations dans l’article sur Trogir. Étape Sibenik – Trogir : 47 km.

Trogir : Où séjourner

  • 40 EUR – Appartements et chambres avec place de parking. C’est l’un des endroits les plus abordables pour séjourner à Trogir. Vous bénéficiez également d’un parking privé gratuit. Appartement pour 3 personnes avec 2 lits, situé près de la plage et de la vieille ville.
  • 42 EUR – Studio Kairos, un appartement de 42 m2 situé au cœur de la vieille ville de Trogir. Il dispose d’une kitchenette et d’un coin repas ainsi que de deux lits. Il bénéficie d’un emplacement central près de la promenade du bord de mer. Un parking gratuit se trouve à proximité.
  • Apartments & Rooms Trogir Stars : Cette maison d’hôtes de luxe 4 étoiles propose de belles chambres avec des murs en pierre apparente et des appartements avec une cuisine. Un appartement dispose d’une terrasse privée. Le petit déjeuner et le parking privé sont disponibles moyennant des frais supplémentaires.
  • 90 EUR – Hotel Bellevue Trogir – Pour ceux qui apprécient le service et la disponibilité d’un hôtel, le Bellevue propose des chambres avec vue. Il est situé à 50 m de la porte de la vieille ville. Petit déjeuner inclus, et parking privé disponible sans frais.

Source de la rivière Cetina – 0,5 jours

Cette destination ne figure pas souvent dans les guides de voyage. Cependant, elle a gagné en popularité sur les médias sociaux en raison de sa nature photogénique. Cette source bleu-vert en forme d’œil se trouve au nord de Split, dans les montagnes près de la frontière avec la Bosnie. Ce n’est que lors de photos aériennes par drone qu’elle déploie toute sa beauté, sinon vous devrez parcourir de nombreux kilomètres juste pour voir ce « petit lac ».

Nous ne l’avons pas considéré comme un détour important lors de notre road trip en Croatie, car nous avions déjà visité Cetina et sommes ensuite allés aux lacs de Plitvice. Tous mes conseils pour se rendre à la source de la rivière Cetina se trouvent dans l’article de blog dédié. L’étape de 88 km entre Trogir et Cetina est de 88 km .

Parc national des lacs de Plitvice : 1 jour

C’est un incontournable de tout road trip croate. C’est aussi la raison pour laquelle les touristes voyagent de Dubrovnik vers le nord de la Croatie. Ce magnifique parc, qui comprend 16 lacs et 92 chutes d’eau, est mondialement connu. Vous pouvez le visiter à pied, par des ponts en bois ou en bateau.

Nous avons décidé d’inclure les lacs de Plitvice dans notre itinéraire en boucle car nous avons laissé de côté d’autres sites touristiques. Il est possible de visiter les lacs de Plitvice à partir de Sibenik ou Trogir, de Zagreb, de Zagreb ou de Split en une journée. Il vaut la peine de passer une nuit pour se rendre au parc national dès son ouverture. Cela vous permet d’éviter les foules, surtout en juillet et en août. Étape Cetina-Plitvice : 167 km.

Après avoir passé la majeure partie de la journée dans le parc, nous avons conduit notre voiture jusqu’à Trieste, en Italie (à la frontière avec la Slovénie), avant de rentrer à Nice.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire
Vivez les meilleures activités sportives à sensations fortes !

Nous faisons la promotion de notre centre sportif comme le meilleur moyen d’obtenir des émotions positives aux multiples bienfaits pour la santé. C’est bon pour votre cœur, vos os et votre esprit !