Quels sont les risques de partir actuellement en Egypte ?

En 2022 ouvrira le Grand Musée Egyptien, près des pyramides de Gizeh ; un lieu exceptionnel pour tous les voyageurs amateurs d’art et d’Histoire. Cependant, peut-on voyager sereinement vers l’Egypte ? Quelles précautions faut-il prendre ? Quelles sont les recommandations liées au Covid ?

Quels sont les risques pour les touristes lors de leur voyage en Égypte ?

Si vous êtes citoyen français et que vous souhaitez partir en Égypte, reportez-vous au site de France Diplomatie. C’est la source la plus sérieuse de renseignements où que vous partiez dans le monde. Il vous suffit de sélectionner votre pays de destination pour obtenir les informations nécessaires au bon déroulé de votre séjour. On y trouve par exemple, une carte détaillée du pays, la liste des différents types de risques qui s’y présentent, les recommandations en matière de santé (vaccination, recommandations alimentaires…) et de sécurité. Vous pouvez également demander conseil à votre agence de voyage si vous avez l’habitude d’organiser vos voyages avec un guide.

Pour résumer, les principaux risques en Égypte pour un étranger sont donc :

  • Les risques d’ordre terroriste : plusieurs attentats ont eu lieu ces dernières années dans des lieux touristiques, risque d’enlèvement, présence djihadiste dans le désert du Sahara Égytien.
  • Les risques directement liés à la géographie du pays : zone d’activité sismique, réseau routier mal entretenu, désert avec mines enfouies, présence de requins dans la mer Rouge, pollution atmosphérique dans les villes à forte densité.
  • Les risques dus à la population elle-même : arnaques dans les souks, pickpockets, conducteurs incivils voire dangereux, tensions politiques et religieuses.
  • Les risques pour la santé : diarrhée, fièvre typhoïde, schistosomiase, rage.

Il est important de garder en tête que l’Egypte est un pays dangereux dont la situation politique est instable. Il est donc important pour les voyageurs étrangers – venant de France ou d’ailleurs – de rester vigilant tout au long de leur séjour. Il leur faudra par exemple éviter certaines zones particulièrement à risques et rester à l’hôtel pendant la nuit. Leur sécurité est en jeu.

Égypte : quelles sont les zones à risques ?

Parmi les régions les plus dangereuses, on trouve le désert du Sahara Égyptien, surtout du côté de la frontière Lybienne. Dans cette zone, les forces armées mènent en effet des opérations régulières contre les trafiquants et des bandes djihadistes rôdent dans la région.

Le Sinaï, le Delta du Nil, la moyenne Égypte (entre le Fayyoum et Sohag), ainsi que la région de Gaza sont à éviter autant que possible à cause du risque terroriste et de la présence de groupes armés.

Notez également que le Caire et le Sinaï oriental sont des zones d’activité sismique. Renseignez-vous avant de vous y rendre, car les tremblements de terre y sont relativement fréquents.

Si vous visitez les grandes villes ou des sites touristiques, comme le Caire, Assouan, Alexandrie, les pyramides de Giseh et de Louxor par exemple, soyez très prudents. Évitez les rassemblements, méfiez-vous des pick-pockets, des arnaqueurs et des conducteurs imprudents, il est hélas très fréquent que des piétons soient renversés dans les rues bondées des villes égyptiennes.

Quelles recommandations pour les personnes à destination de l’Egypte ?

Si vous êtes français, n’attendez pas d’être à l’aéroport pour vous inscrire sur le Fil d’Ariane en précisant que vous partez pour l’Egypte. Pendant la durée de votre séjour, vous recevrez par SMS des informations concernant la situation actuelle du pays ainsi que les recommandations vous concernant. Vous pouvez même désigner une personne de confiance en cas de problème. Informez cette personne de votre itinéraire et tenez-la au courant autant que possible de vos allées et venues en Égypte.

Vous devez bien entendu posséder un Visa et une carte d’identité en cours de validité, pour pouvoir pénétrer – en tant qu’étranger – sur le territoire égyptien. Cela sera vérifié par les autorités, lors de votre passage à l’aéroport.

Passez de préférence par une agence de voyages pour régler les détails de votre séjour (réservation du vol aller-retour, hébergement à l’hôtel pour la nuit, location d’un véhicule une fois sur place, etc.). Vous serez informés sur la conduite à tenir en cas de souci et sur les dangers qui pourraient se présenter à vous. Souscrivez si possible à un contrat d’assurance qui vous indemnise en cas de frais médicaux non remboursés par l’assurance maladie.

Côté vaccination, vérifiez que vous êtes à jour. Pour partir pour l’Egypte, on recommande d’être dûment vacciné contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la fièvre typhoïde et les hépatites virales. Pour les enfants, la vaccination ROR est vivement conseillée. Aucun vaccin n’est obligatoire, il ne s’agit que des recommandations des professionnels de santé.

Protégez-vous contre les piqûres d’insectes avec des produits adaptés aux moustiques égyptiens, car ils sont vecteurs de plusieurs pathologies. Pour éviter la rage (assez répandue en Égypte), n’approchez pas les animaux errants que vous rencontrerez. Contre les problèmes digestifs, évitez les aliments crus ou peu cuits, pelez soigneusement ou rincez à l’eau propre les fruits et légumes. Ne buvez que de l’eau en bouteille.

Amateur d’Histoire, vous allez certainement vouloir immortaliser un temple, des pyramides, des ruelles pittoresques…Sachez que les autorités locales sont très méfiantes envers les caméras et appareils photo. Il est interdit de photographier ou de filmer un grand nombre de lieux : canal de Suez, centrales électriques, château d’eau…

Évitez également de ramasser du corail dans la mer rouge, celui-ci est protégé.

Surtout en zone touristique, si vous êtes une femme, habillez-vous dans le respect des coutumes locales : vêtements amples couvrant les coudes et les genoux.

Autant que possible, ne sortez pas de votre hôtel la nuit, surtout si vous êtes seul. Ne vous aventurez pas dans le désert sans guide. Ne conduisez pas seul sur les routes égyptiennes a fortiori pendant la nuit. Faites-vous toujours accompagner par une personne parlant arabe. Équipez-vous d’une carte pour pouvoir vous repérer au cas où vous vous perdriez.

Portez toujours sur vous le numéro d’urgence de l’Ambassade de France au Caire ainsi que celui de la police locale (dans le cas où vous seriez capable de vous exprimer correctement en arabe). Cela vous permettra d’alerter les autorités en cas de danger.

Voyage en Égypte : qu’en est-il du COVID ?

Pour entrer dans le territoire égyptien, présentez obligatoirement un test PCR négatif datant de moins de 72 heures. Ce test peut être remplacé par un pass sanitaire si vous êtes à jour dans votre vaccination contre le covid. Les enfants de moins de 6 ans ne sont pas tenus d’effectuer un test PCR, ni de présenter un pass sanitaire.

Si au cours de votre séjour, vous ressentez des symptômes, réalisez un test covid le plus rapidement possible. Si celui-ci s’avère positif, isolez-vous. Si les symptômes se multiplient et que votre état vous inquiète, contactez le médecin de l’Ambassade de France. Il vous renseignera sur la conduite à tenir.

Partager sur
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Sommaire
Vivez les meilleures activités sportives à sensations fortes !

Nous faisons la promotion de notre centre sportif comme le meilleur moyen d’obtenir des émotions positives aux multiples bienfaits pour la santé. C’est bon pour votre cœur, vos os et votre esprit !